Accueil  >   C'est décidé, je télétravaille !  >   Télétravailler : les conditions pour que ça marche  >   S'organiser  > Huit astuces pour bien débuter en télétravail

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Huit astuces pour bien débuter en télétravail

Loin d'être un jeu d'enfant, le télétravail demande rigueur et discipline. Dès le départ, mieux vaut instaurer des règles claires pour éviter la démotivation.

1. Avertir ses proches

« Avant de se lancer dans le télétravail, il est primordial de passer un contrat avec ceux qui vivent sous le même toit », explique Nicole Turbé-Suetens, fondatrice du cabinet de conseil Distance Expert. Expliquer donc au conjoint que ce n'est pas parce vous êtes à la maison que vous avez le temps de vous occuper des tâches ménagères. Et à vos enfants que vous ne pourrez pas jouer avec eux.

 

2. Avoir son propre bureau

« C'est le meilleur moyen de ne pas être dérangé », explique Ramez Cayatte, consultant en accompagnement du changement au sein du cabinet Médiargie. Pour gagner en confort et donc en efficacité, « munissez-vous d'une chaise de bureau confortable et ergonomique », ajoute Nicole Turbé-Suetens.

Pour les nomades tentés par le travail depuis la terrasse d'un café, une règle s'impose : « effectuez uniquement les tâches qui ne nécessitent pas trop de concentration », conseille Serge Assayag, associé au sein du cabinet de conseil Weave.

 

3. Se fixer des horaires

Mieux vaut conserver l'organisation que vous aviez au sein de votre entreprise. « La plupart des télétravailleurs débutants s'imposent la même discipline et les mêmes horaires lorsqu'ils travaillent à distance, remarque Nicole Turbé-Suetens. Ce n'est qu'une fois qu'ils sont habitués à leur nouvel environnement qu'ils peuvent opter pour plus de souplesse. Soit environ deux mois après. »

En outre, s'astreindre à des horaires fixes vous permettra de ne pas être en décalage avec vos collègues mais aussi de « maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et ainsi éviter de vous laisser envahir », ajoute Serge Assayag.

 

4. Etre attentif au rythme des autres

Vous ne l'avez peut-être pas remarqué lorsque vous étiez dans les locaux mais chacun à son propre rythme de travail... Certains sont matinaux, d'autres pas. Certains rendent leurs rapports à l'avance, d'autres attendent la dernière minute. Il ne s'agit pas de juger vos collègues mais plutôt de connaitre leur rythme pour les saisir au bon moment.

 

5. User et abuser des outils techno

S'il fallait n'en retenir qu'un ? « La messagerie instantanée ! », insiste Nicole Turbé-Suetens. Les tchats permettent d'échanger des informations formelles mais aussi informelles. « L'important, c'est d'apprendre à bien gérer son statut... » Vous êtes au téléphone ? Vous êtes plongé dans un rapport ? Mettez votre statut en mode « occupé ». Vous vous octroyez une pause-cigarette ? Optez pour le mode « absent ».

Autre outil à considérer : la vidéo. Foncez vous acheter une webcam ! « La vidéo est un outil idéal lorsqu'on souhaite s'entretenir avec un collègue sur un sujet difficile car elle permet de voir les expressions de son interlocuteur, explique Nicole Turbé-Suetens. D'ailleurs la pudeur liée à ce mode de communication disparait peu à peu. »

 

6. Travailler de manière collaborative

« Utilisez les outils qui ont pour vocation de développer le nomadisme et le travail collaboratif », insiste Serge Assayag. Google Apps, par exemple, regroupe une boite mail, une messagerie instantanée, un agenda collectif, des documents partagés, un système de notes, un traitement de texte et un tableur. « L'enjeu est de pouvoir travailler ensemble et simultanément sur un même document », résume Nicole Turbé-Suetens.

 

7. Faire un bilan toutes les semaines

« Il convient de planifier un entretien hebdomadaire avec son manager, de préférence en milieu de semaine », précise Ramez Cayatte. L'objectif ? Faire le point sur les difficultés rencontrées, sur l'avancement des dossiers et quantifier ses actions. « Il faut maintenir le lien social avec son manager autrement que virtuellement. »

 

8. Revenir régulièrement dans les locaux

« Il est primordial de revenir dans son entreprise au moins ½ journée par semaine, afin de retrouver votre identité professionnelle et de dialoguer de visu », commente Ramez Cayatte. C'est aussi le rôle du manager de réunir ses équipes à travers des projets afin d'optimiser le sentiment d'appartenance à un groupe de travail.

 

Aurélie Tachot © Cadremploi.fr - Juin 2010

 

 


Vos réactions, vos témoignages : jeteletravaille@cadremploi.fr