Accueil  >   C'est décidé, je télétravaille !  >   Vos réactions  >   Vos demandes de conseils  > Télétravail en cas de grossesse ?

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Télétravail en cas de grossesse ?

 

De : Celine
Envoyé : mardi 6 juillet 2010 21:07
À : Cadremploi
Objet : Télétravail en cas de grossesse

 

Bonjour,

 

Je me permets de vous écrire suite à votre article paru sur le site Cadremploi au sujet du télétravail.

 

Je viens d'annoncer ma grossesse à mon employeur et je suis actuellement en train de négocier un télétravail pour la fin de ma grossesse (à partir du 6ème mois).

 

Cet heureux évènement est une surprise que nous n'attendions pas si tôt avec mon compagnon, qui travaille à 300 km de chez moi. Je souhaite le rejoindre pour vivre avec lui avant la naissance et pouvoir m'inscrire à la maternité d'Auxerre, sa ville de résidence. Or, difficile de me rendre à la maternité pour les examens et entretiens obligatoires si je n'habite pas sur place ; d'où ma demande de télétravail.

 

Ma fonction au sein de mon entreprise est responsable de zone export. Je suis l'unique responsable export de la société ; je gère 50 pays et les pays restants sont soit gérés par la direction, soit par des filiales. Je voyage entre 30 et 70% du temps selon les mois, alors je pense avoir fait mes preuves quant à ma capacité à travailler à distance. Le bémol, c'est qu'étant peu présente au bureau, mon chef insiste pour que je sois à l'entreprise lorsque je ne voyage pas. Il se doute également qu'après ma grossesse, je ne redéménagerai pas vers ma petite ville d'origine : ce sera soit le télétravail, soit la démission...

 

J'ai bien insisté sur la notion de transition : en effet, il est fort probable que je quitte l'entreprise à l'issue de ma grossesse pour trouver un travail aux alentours de mon nouveau logement. Le télétravail représenterait une bonne solution pour les deux parties : de mon côté, la possibilité de travailler jusqu'au bout de ma grossesse et de garder un revenu pendant mon congé; pour eux, c'est l'assurance que le travail soit fait durant tout le temps où ils me chercheront un/une remplaçante.

 

Je considère ma proposition comme étant honnête, en même temps rien ne les oblige à accepter. S'ils refusent, comment faire autrement que serrer les dents et rester sur place jusqu'au bout pour garder mes indemnités de maternité?

 

Je n'envisage pas la démission, en même temps j'ai peur que mon compagnon et moi passions à côté de quelque chose de très important pour notre vie si nous continuons à vivre séparés. Ma grossesse n'en sera que plus diffile : allez-retour fréquents vers Auxerre, examens faits dans une maternité et accouchement dans une autre...

 

Cette négociation me tient vraiment à coeur, alors si vous avez des suggestions ou des conseils à me donner pour appuyer ma demande, n'hésitez pas à me contacter.

 

Bien cordialement,

 

Céline


Une réponse ? Un conseil ? jeteletravaille@cadremploi.fr