Accueil  >   C'est décidé, je télétravaille !  >   Télétravailler : les conditions pour que ça marche  >   Progresser  > Comment allier télétravail et plan de carrière ?

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Comment allier télétravail et plan de carrière ?

Loin des yeux, loin du cœur. Le télétravail serait-il synonyme de mise au placard ? Par forcément, mais quelques précautions s'imposent.

« Le télétravail peut être un frein à l'évolution de carrière, surtout si la pratique n'est pas régie par un accord d'entreprise », annonce d'emblée Nicole Turbé-Suetens, fondatrice du cabinet de conseil Distance Expert. « Le salarié télétravailleur doit de toute façon être vigilant quant à l'évolution de sa carrière. Car à compétences égales, il peut se faire doubler par un autre collaborateur présent à temps plein », explique de son côté Serge Le Roux, vice-président de l'AFTT. Des observations confirmées par une étude réalisée en Belgique en 2005 : près de 60 % des salariés interrogés reconnaissent que les opportunités de promotion diminuent avec le télétravail. Mais alors, comment ne pas devenir transparent aux yeux de son patron ?


Eplucher l'accord de son entreprise

Première question à se poser : mon entreprise et les organisations syndicales ont-elles signé un accord pour donner un cadre au télétravail ? Si oui, ont-elles intégré dans cet accord la dimension de l'évolution de carrière ? Car pour éviter des malentendus, certains employeurs n'hésitent pas à le formuler en toutes lettres. À l'image de Michelin, qui précise dans son accord signé en mai 2009 que « l'évaluation et la gestion des carrières se feront par les mêmes processus que ceux pratiqués pour les autres salariés ». L'objectif ? « Eviter qu'il y ait des discriminations entre les salariés sédentaires et les télétravailleurs », explique Serge Le Roux.


Mettre les choses au clair

C'est la condition sine qua non lorsqu'on souhaite travailler à distance. Pour éviter les malentendus, il est indispensable que tout soit clair avec votre équipe et que chacun ait pu donner son approbation. « Il est important que le télétravailleur travaille en toute confiance, souligne Nicole Turbé-Suetens, et qu'il sache sur quels critères il sera évalué, quels objectifs il doit atteindre et de quels recours il dispose si la pratique ne lui convient pas. »


Rendre visibles ses résultats

C'est la règle d'or pour ne pas se faire oublier ! Cela implique de revenir régulièrement dans les locaux de son entreprise pour y rencontrer son équipe et son manager. « À cette occasion, le salarié doit faire valoir sa place dans le service », explique Serge Le Roux. Un travail de longue haleine : « il doit prouver qu'il est force de propositions et qu'il apporte plus à l'entreprise qu'un autre salarié. »


Répartir ses jours de télétravail

Pour éviter qu'on ne vous oublie, ne regroupez pas vos jours de télétravail. Mieux vaut les répartir dans la semaine : votre absence loin des centres de décision sera ainsi moins flagrante aux yeux de vos collègues.


Glaner des informations informelles

Vous sortez du bureau de votre manager ? Avant de rentrer chez vous, passez par la machine à café. Et prenez le temps d'interroger vos collègues sur ce qui s'est passé en interne durant votre absence. « C'est l'occasion de recueillir des informations sur les plans de promotion, mutations et éventuelles augmentations de salaire... », confie Serge Le Roux. Car une carrière se construit aussi grâce aux bruits de couloir !

 

Aurélie Tachot © Cadremploi.fr - Juin 2010

 

 


Vos réactions, vos témoignages : jeteletravaille@cadremploi.fr